Un Réseau de jardins partagés


L’association impulse des projets de « Jardins Respectueux » afin de permettre à tous l’accès à ces lieux de partage et de savoirs autour de la nature, de l’art, etc.

L’implication des acteurs locaux, des écoles (la localisation de ces jardins est bien souvent dans les écoles ou à proximité d’un centre de loisirs), l’implication des parents, des enfants, des grands-parents, en font de véritables lieux intergénérationnels, de rencontres et de partage.


Le réseau des jardins pédagogiques partagés 

A l’origine de la création des jardins pédagogiques, il y a le «Jardin de vie», de l’école de Celles, et un enseignant désireux de faire d’un jardin potager, un lieu d’apprentissage à part entière.

Il existe actuellement huit jardins pédagogiques. Sept ont été créés dans des écoles, impliquant 800 élèves, 27 instituteurs et une cinquantaine de bénévoles.

Ils correspondent tous à une demande particulière, chacun d’entre eux étant unique tout en répondant à des impératifs communs (respect de l’environnement et de la biodiversité, lieu pédagogique, lieu d’expression artistique, etc.).

Le jardin s’avère être un outil pédagogique sensationnel, permettant d’aborder des sujets aussi riches et variés que la biodiversité, les sciences, l’art, les mathématiques, le français… un véritable lieu de vie avec ses règles et ses codes que nous pouvons vous aider à mettre en place.

« Vous êtes une école, une collectivité et vous désirez créer votre propre jardin pédagogique ? Contactez-nous !

Inauguration des jardins et dessins de Damien Chiquet 

1. > Le « Pote’ âgé de la cagouille » – Châteaubernard – Cognac (16)

Le jardin respectueux de Châteaubernard est devenu avec le temps un véritable outil pédagogique dans l’éducation et la sensibilisation à l’environnement et à la biodiversité. Il héberge le jardin pédagogique permanent de l’association : « Le Pote’Agé de la cagouille », lieu de déroulement de divers ateliers ou événements programmés tout au long de l’année et ouverts à un public large (adultes, enfants, familles, jeunes etc.).

Conçu comme un jeu de l’oie grandeur Nature, il s’inspire de l’architecture et des règles du célèbre jeu de société de notre enfance, pour permettre à un large public d’aborder de manière ludique les méthodes de jardinage écologique : les pratiques de nos anciens, les plantes compagnes, les insectes auxiliaires, le compostage, la biodiversité dans le potager, la rotation des cultures font partie les notions misent en scène dans ce fantastique jardin.

Le pote âgé de la cagouille


2. > Le Jardin de Vie – Ecole de Celles (17)

Un jardin des 5 sens comme lieu d’apprentissage

Ce jardin est à l’origine de la création de l’association « les Jardins Respectueux » et du réseau de jardin pédagogique développé dans les écoles.

Seul jardin d’école en France labellisé « Jardin Remarquable » par le ministère de la culture, il est le fruit d’un incroyable travail porté par un enseignant de maternelle (Christophe DROUINAUD) et ses élèves avec la collaboration de Rémi Marcotte et de l’association.

Ce jardin sert de fil conducteur tout au long de l’année au maître d’école et aux enfants dans le cadre de différents projets et fonctionne comme un véritable outil pédagogique. Le thème retenu a été celui du Jardin de Vie. Mais ce jardin est surtout le lieu d’un apprentissage permanent. Au fil de l’année, les interventions de l’association « Les Jardins Respectueux » d’artistes ou encore des parents d’élèves permettent à ce lieu de vivre et d’aborder les thématiques de la biodiversité au jardin, de la création artistique, etc.


3. > Le Verger Fleuri – Le jardin de la Mairie de Bourg-Charente (16)

Un véritable jardin paysager

La conception du verger fleuri de la mairie, révèle sa relation avec le paysage environnant : c’est un jardin situé entre vallée et vignes, aux portes de la campagne charentaise. Sa création a donc été guidée par ces deux entités paysagères et s’inspire aussi bien des douceurs de notre fleuve et de son relief vallonné que de la rigueur du travail du viticulteur qui façonne l’aspect peigné des vignes. L’art de l’équilibre, comme le travail d’un maître de chai en quelque sorte.

Le verger fleuri


4. > Le Damier des herbes – École de Genté (16)

Un jardin d’école pour les jardiniers en herbe !

Le jardin sert de fil conducteur tout au long de l’année aux enseignants et aux enfants dans le cadre de différents projets et fonctionne comme un véritable outil pédagogique. Le thème retenu a été celui du jardin des saveurs : les espèces présentes sont donc des aromatiques. Mais ce jardin est surtout le lieu d’un apprentissage permanent. Au fil de l’année, les interventions de l’association « Les Jardins Respectueux » de Charente-Nature ou encore des parents d’élèves permettent à ce lieu de vivre.

Le damier des herbes


5. > Le Jardin des Papillons – École de la Providence de Cognac (16)

Un refuge pour les papillons comme support pédagogique !

Le jardin sert de fil conducteur tout au long de l’année aux enseignants et aux enfants dans le cadre de différents projets et fonctionne comme un véritable outil pédagogique. Le thème retenu a été celui du jardin des papillons : les espèces présentes sont donc des plantes hôtes pour accueillir les chenilles et les plantes nectarifères pour attirer les lépidoptères. Mais ce jardin est surtout un lieu d’un apprentissage permanent.

Le jardin des papillons 


6. > Le jardin de la Gaité – École de Chérac (17)

Un soubresaut du passé

La maison de la gaieté est une maison emblématique de la commune de Chérac, un ancien cabaret où le propriétaire Ismaël Villéger était un grand artiste et y créait de fabuleuses mosaïques.
Les enseignants de l’école ont souhaité un projet pédagogique qui avait du sens pour leur commune : refaire vivre la Gaieté et favoriser le lien intergénérationnel.
Le conseil municipal a suivi avec beaucoup d’entrain et les enfants y jardinent aujourd’hui en chantant !


7. > Le verger en bonne compagnie – Regroupement Pédagogique Intercommunal (RPI) de Challignac (Challignac, 16)

Un verger et ses plantes compagnes

Ou comment fédérer sur un même lieu trois écoles différentes, une commune, une communauté de communes et bien d’autres acteurs locaux autour d’un projet de verger pédagogique. Il s’agit là de la dernière création de l’association, sur le thème du verger et de ses plantes et insectes associés. Des espèces et variétés locales qui parlent du terroir, de notre lien à la terre, de la transmission de ce savoir à nos enfants.

Le verger et compagnie 


8. > Les Fenêtres de la culture – Centre de loisirs de Châteaubernard (16)

Le jardin comme lieu

Un jardin localisé entre la bibliothèque et le centre de loisirs de la commune, un trait d’union entre le savoir et les familles, aménagé avec l’aide des enfants. Chacun peut découvrir et apprendre sur le potager.

Ici on cultive en carré, les plantes sont disposées selon le principe de la culture associée (les plantes s’aident entre elles !) et le jardin fait écho à la façade la médiathèque. On retrouve les fenêtres au sol et on y cultive le savoir !

 

Laisser un commentaire